ConnexionMenu
e-nautia 449 abonnés Hors lignee-nautia EntrepriseFrance
e-nautia
Quand on vous dit qu'il faut se méfier des Yahoo!, Gmail et compagnie… e-nautia est notre salut !
Yahoo accusé d'avoir espionné les e-mails de tous les utilisateurs pour le gouvernement américain
20minutes.fr
Selon des anciens employés, l'entreprise a accepté de jouer à Big Brother…
J'aime (4) - Commenter - Partager - 05/10/2016 06h38 - Public
belouineau : Pas étonnant de la part de ces sites Américains. Ils plongent en pleine phobie
J'aime - 10 octobre 13h03
Sletch : Je me demande si e-nautia pourrait faire opposition si une telle requête lui était adressée par les autorités publiques. 
J'aime (1) - 10 octobre 16h42
belouineau : En tout cas merci pour cet article trés interressant.
J'aime - 10 octobre 22h08
Jérôme VERNERET : Quelles "compensations" peuvent négocier ces bigs compagnies avec les États ou quelles menaces ces États peuvent-ils avancer pour les contraindre à leur fournir ces données ?
J'aime (1) - 11 octobre 20h16
e-nautia : La surveillance de masse est interdit par le droit européen. Toutefois, avec l'« EU-U.S. Privacy Shield », n'importe qui peut renoncer à ce droit en utilisant un service ayant un établissement aux États-Unis, même si les serveurs sont dans l'Union Européenne.
Comme e-nautia n'a pas d'établissement aux USA et que le droit européen est de notre côté, on n'a pas à subir ce genre de requêtes.
Concernant les mouchards illégaux installés par certains gouvernements sur le réseau Internet, la meilleure solution reste le chiffrement (en place sur e-nautia) pour forcer les politiciens à respecter le droit et à n'émettre que des requêtes légitimes.
Plus d'infos : https://e-nautia.com/help/privacy/
J'aime (4) - 12 octobre 6h41
Jérôme VERNERET : Je n'avais aucun doute pour e-nautia, merci. Mais l'EU-U.S. Privacy Shield est un accord entre UE et USA pour autoriser une Big Brother Company ou une autorité américaine d'obtenir et détenir des informations de ressortissants européens. A ma connaissance ça ne régit pas "l'obligation d'une entreprise américaine de fournir ses données à une autorité". Qu'est-ce qui peut régir ces "accords" (certainement pas dévoilés au grand jour) ? Eet qui finance le traitement de ces informations qui doit bien avoir un coût (même minime pour une grosse compagnie) ??
J'aime - 20 octobre 19h21
Espaces à découvrir :
Laëtitia SuzanneBIG ANDORSONAndy WeissInès .TwinleyJuju 1803Alibo AddaSto TolarjevJimmy AlphaVerolauri LMichel CarreyreKabinè DoumbouyaLotus BleuYves ProvenceAnissina
DeutschEnglishEspañolFrançaisItalianoPortuguês
© e-nautia[FR] ▲ Conditions d'utilisation Suivre e-nautia Contact Aide