ConnexionMenu
Stéphane Raboisson 0 abonné Hors ligneStéphane Raboisson 1G RFrance

Stéphane Raboisson : Quoi de neuf ?

Suivez l'actualité de Stéphane Raboisson.

Déjà le 10 décembre, les chevaux sont revenus dans leur "résidence d'hiver ", avec leur zone de détente sous la hangar + dalle de nourrissage avec râtelier à foin et bac à eau, les pieds au sec. Nettoyage tous les matins de la dalle , pas besoin de salle de gym Je retrouve parfois les chevaux couchés sous l'abri, certains ronflent même, c'est qu'ils sont confiants, pensant que les autres éveillés font la veille pour leur protection sans doute . Temps mitigé le weekend dernier, passages de pluies assez fortes et surtout pas mal de vent. J'ai transporté et stocké le bois qui avait été coupé dans certains paddocks afin qu'il sèche dans l'aire de stockage , pas mal de tournées de brouettes mais c'était plus facile que de prendre le tracteur et la benne , au vu de la distance faible à faire et ensuite des manoeuvres à faire pour ensuite tout ranger en place. On verra pour les autres tas de bois à ramener dans les champs bien plus loin, là le tracteur sera nécessaire.
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 10 décembre 9h57 - Public
Déjà un mois, comme le temps passe vite ... Idéaal a toujours sa ration complémentaire en aliments (granulés humectés) , maintenant 2 fois 6 litres : le matin et le midi. Le changement d'heure ne favorisant guère le fait de pouvoir donner facilement la 3 eme ration quotidienne, comme auparavant , j'ai préféré opter pour deux doses , plus simple pour moi , avec mes horaires également.
Elle a quelquefois du mal à terminer sa ration du midi , peut-être du fait qu'elle a eu assez à brouter pendant la matinée ?
Elle a bien repris de l'état , ce qui est le principal.
J'ai donné l'information au cabinet vétérinaire afin qu'ils sachent ce qu'il en est .
Novembre est encore un peu "sec" et je pourrais sans doute aller nettoyer les pâtures qui restent à faire , sans risque de faire trop de marques avec le tracteur et le gyrobroyeur. On verra cela ce weekend , sans doute...
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 9 novembre 16h37 - Public
Effectivement l'état corporel des deux chevaux ayant eu la visite du Véto-dentiste équin s'est bien amélioré et on ne voit plus comme c'était le cas juste avant la vérification dentaire, leurs côtes au niveau des flancs. Il faut dire aussi qu'avec la supplémentation en aliments (granulés humectés façon semoule de couscous) effectuée en 3 repas quotidiennement, cela leur a profité maintenant que la mastication et donc la digestion s'effectue plus convenablement et normalement maintenant. Idéaal reçoit (matin : 5l ; midi : 5 l ; soir : 4l soit au total 14 litres soit à 0.6 kg /litre : 8, 4 kg d'aliment en complément de son alimentation en pâtures). Délice n'a pas les mêmes besoins qu'Idéaal , il était en "meilleure" forme qu'elle, d'après le vétérinaire et sa table dentaire ainsi que sa dentition en général étaient plus "normales" pour un cheval de son âge (avec pourtant 5 ans de plus , comme quoi ...). Il a pu retrouver son allure beaucoup plus rapidement que la jument, pour qui cela aura pris plus d'un mois et demi. Ils pourront entrer dans la phase hivernale sans soucis maintenant. Les autres chevaux sont dans un bel état physique malgré la raréfaction en nourriture dans les herbages , heureusement ils sont en extensif ce qui permet encore de les laisser en place. Hier, dimanche , j'ai fait du nettoyage dans une grande prairie (3 heures le matin et 3 heures l'après-midi avec le gyrobroyeur pour refus et mettre "au propre" ) et je n'ai pas encore terminé, il me faudra bien encore 2 à 3 heures supplémentaires pour clore ce chantier . On attend la pluie avec une certaine impatience c'est vrai , mais en même temps, cela me permet d'aller sans problème avec le tracteur un peu partout pour le moment encor e .
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 8 octobre 8h29 - Public
Une visite d'un de nos vétérinaires (qui officie également en tant que Dentiste Equin) pour nos deux "anciens" : Délice (TF, 27 ans) et Idéaal (SF , 22 ans) qu'on trouvait en perte d'état tous les deux, même après vermifugation complète (Ivermectine + Praziquantel ). On pensait donc à des problèmes de table dentaire à vérifier. Après une légère sédation debout pour les deux chevaux, une intervention pour "fraiser" certains pics dentaires jouant sur la mastication correcte a été effectuée. Finalement , notre ancien de 27 ans a une meilleure dentition que celle de 22 ans qui avait ce pic assez prononcé sur une molaire tant est si bien qu'elle avait du mal à avoir une mastication correcte d'où sa perte d'état et ses incisives sont bien plus abimées et en avant que celles de Délice , bizarrerie qu'on n'avait pas vu auparavant , elle tenait bien son état de forme jusqu'à cet été. Pour Délice, le Véto lui a retiré une dent , à la main, elle allait très prochainement tomber, comme cela c'est fait, mais il est plus confiant sur la reprise d'état le concernant , du fait de l'état actuel de sa dentition que pour le cas de la jument . Cependant , il nous a indiqué qu'avec la complémentation qu'on apportait à ces deux chevaux quotidiennement, on avait des chances qu'ils retrouvent leur état initial d'ici 3 à 4 semaines.
On leur donne entre 10 litres et 13 litres par jour en 3 repas , ce qui fait entre 6 kg et 8 kg d'aliments (granulés ) qu'on trempe un peu (façon semoule ) afin de faciliter la mastication . Un petit rituel en plus , mais cela le fait , comme on dit. Ils s'habituent vite à la nouvelle routine, et ils viennent d'eux-même (ou parfois je les appelle avec un sifflement assez fort s'ils sont loins et ils rappliquent en galopant , sympa à voir .
On verra bien si cette supplémentation leur redonne l'aspect plus "replet" qu'ont les autres chevaux pour lesquels le problème ne se pose pas . Etant en élevage extensif, malgré la sécheresse de cet été, nos prairies sont encore suffisantes pour les nourrir convenablement.
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 31 août 15h38 - Public
Quelques photos : Eleazar, Soleil de la Rance, Tenor de Baune
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 31 mai 9h45 - Public
Les basses températures de la fin février (avec des ressentis à - 10 ° c , avec ce vent glacial) ont fait que mon circuit d'alimentation en eau pour les chevaux a été bloqué pendant deux journées ... et pourtant les canalisations venant du puits sont bien enterrées , seul le robinet principal de distribution était gelé, pourtant lui aussi était protégé mais malgré tout en extérieur dans un coffre avec isolation, sans doute insuffisante (les autres robinets l'étaient également, car plusieurs points d'approvisionnement ont été mis en place). J'ai essayé avec le sèche-cheveux de débloquer ce robinet principal, cela l'a fait, mais il restait malgré tout de véritables glaçons en forme de bâtonnets dans le tuyau agricole s'y raccordant, si bien que cela ne fut pas suffisant pour faire en sorte qu'il y ait de l'eau ... La bonne vieille méthode , avec un seau , des poubelles et la brouette fourragère et plusieurs allers-retours du puits au bac à eau , de l'aire de nourrissage, ce qui a pris un temps relativement long (chaque poubelle ne contient qu'environ 80 litres ... et les chevaux en hiver, avec leur alimentation principale en foin, boivent beaucoup, si bien que j'ai dû faire 6 trajets , avec la poubelle pleine et son couvercle, sinon cela part en roulant avec la brouette, ce n'est pas une piste et le niveau de carrossage de la prairie entre le puits et les chevaux n'était guère propice pour ne pas qu'il y ait des fuites d'eau et des éclaboussures pendant ces trajets C'est comme cela , mais heureusement que cela ne dure pas une semaine ... Hier soir, tout est revenu à la normale, les températures positives ont fait fondre les derniers "glaçons" dans les tuyaux gelés , et ainsi le bac a pu être rempli à moitié dans un premier temps . Il n'y a pas que les chevaux qui semblaient satisfaits de ce retour aux conditions "normales" . Il va falloir que je revois un peu l'isolation de ce robinet principal si je ne veux pas refaire ce genre de distribution d'eau à l'ancienne par temps très froids
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 2 mars 10h58 - Public
Fin d'une année 2017 pas si facile , avec la disparition d'Urzar après 31 ans de bons et loyaux services et de mémorables chevauchées à travers la Bretagne et la Normandie. Fils d'Eléazar (gagnant du Prix d'Amérique en 1980 : https://fr.wikipedia.org/wiki/léazar_(cheval), petit-fils du chef de race Kerjacques et deQuérida par Carioca II), Urzar était un cheval très puissant , remis à la selle par nos soins, il avait toujours une force de caractère et n'aimait pas du tout qu'un autre cheval soit devant lui , ni en balade tranquille, ni non plus a fortiori lorsque les allures étaient vives (il pouvait repartir grand trot en rivalisant de vitesse parfois avec nos juments Pur Sang Anglais, pourtant bien nées (origine Northern Dancer ). La confiance en son cavalier devait se mériter avec lui , il savait "embarquer " plus d'un ... mais s'il la lui donnait, vous pouviez fermer les yeux et lui faire aussi confiance même au grand galop ... Courageux, dur au mal , infatiguable , c'était un cheval de caractère , qui ne manifestait guère une envie de grooming avec son cavalier, il n'aimait pas trop les caresses, mais il fallait cependant qu'on s'occupe de lui en premier, lorsqu'on venait dans le paddock. Il a eu comme compagnon de paddock , de champs et en balades et randonnée, un autre fameux cheval Roy de Polders, parti également quelques années avant Urzar, et ils formaient tous les deux , une paire inséparable, ils se recherchaient en quelque sorte , de vrais meneurs de hordes. Les autres chevaux n'avaient qu'à bien se tenir, ils pouvaient par leurs simples présences, faire en sorte d'empêcher les autres chevaux d'accéder au bac à eau, sans bouger ni manifester autre chose qu'un simple regard , jamais de dents en avant , non , ils étaient les maitres de lieux , tout simplement et les chevaux aux tempéraments moins forts, devaient attendre le bon vouloir de ces deux phénomènes, qui en contre-partie les protégeaient si danger il y avait ...
Urzar a toujours préféré le trot en allure vive, mais bien re-travaillé, il savait être au petit galop de chasse, pour vous faire plaisir ...
J'espère qu'il a aimé les années de vie avec moi, en tout cas , il restera pour toujours mon cheval de tête, mon cheval de coeur , pour la vie .
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 1 février 16h15 - Public
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 31/10/2017 14h38 - Public
Maklouf-Haras_de_la_JolivetteMaklouf _ruadeMaklouf2Maklouf2
Voir tout…
J'aime - Commenter - Partager - 31/07/2017 11h01 - Public
Voici quelques photos de Maklouf et de Masan
J'aime - Commenter - Partager - Permalien - 31/07/2017 11h01 - Public
▼
DeutschEnglishEspañolFrançaisItalianoNederlandsPortuguêsРусскийそして
© e-nautia[FR] ▲ Conditions d'utilisation Suivre e-nautia Contact