ConnexionMenu
Lana 666 11 abonnés Hors ligneLana 666 E-nauteCanada

Mathias l'intégrale - Lily Haime

Mathias a dix-sept ans et possède l’assurance de ceux qui savent d’où ils viennent et où ils vont. Il a grandi dans une famille un peu hippie et un peu décalée dans laquelle il s’est toujours senti à sa place. Avec son meilleur ami Théo ; Mathusalem, son scooter ; Prune, sa future voiture qui attend sagement qu’il ait son permis et ses petites amies qui passent sans jamais rester, il commence son année de terminale avec le même sentiment de bonheur qui l’étreint depuis son enfance. Dans ce quotidien parfait, entre ses convictions et ses envies, il n’imaginait pas qu’une seule journée pourrait tout faire basculer...
Il tombe sur Eden le premier jour de la rentrée. Un jeune homme aussi sombre que mystérieux. Il suffit d’un regard et de cette étrange attirance pour que toutes les certitudes de Mathias s’envolent comme si, hier encore, elles n’avaient jamais existé. Il a beau essayer de les retenir, elles lui glissent entre les doigts comme de minuscules grains de sable. Malgré lui, Mathias se perd dans un amour qu’il ne pensait jamais éprouver. Un amour qui le dépasse et l’attache ; qui le blesse et le retient.
Entre coups de gueule et coups de sang, des derniers mois du lycée aux années d’université, entre la passion et la haine, des plus belles joies aux plus terribles douleurs, Mathias et Eden repousseront sans cesse leurs limites

Se livre est une romance m/m (gay, entre deux hommes), un peu érotique. Ayant moi même lu l'histoire je peux vous dire que j'ai adorer se livre un des meilleur livre m/m que j'ai lu de ma vie, je vous le conseil si vous aimez les livres m/m ou que vous recherché un nouveau type de romance, mais se type de livre ne correspond pas à tout le monde.
Un extrait pour les indécis:
« - Tu n’aurais pas pu naitre avec une paire de sein. Ça m’aurait facilité la vie.
- Ça n’irait pas avec ma gueule, je crois.
- J’adore les seins.
- Mathias.
- Les seins me manquent déjà !
- si j’avais été une nana, tu aurais gueulé que tu es amoureux avant de me jeter un mois plus tard grand maximum.
- Je t’aurai gardé un peu plus longtemps.
- Et là, combien de temps tu vas me garder ?
Nous nous regardâmes.
- Le temps que tu me supporteras, Eden.
-Une vie entière, alors ?
- De suite les grands mots ! »

bien à vous, lana
DeutschEnglishEspañolFrançaisItalianoNederlandsPortuguêsРусскийそして
© e-nautia[FR] ▲ Conditions d'utilisation Suivre e-nautia Contact Aide